Histoire de l'eau de Calais

En 1854, Monsieur de Guizelin, propriétaire des sources situées à Guînes, à environ 10 km au sud de Calais, propose de les mettre à disposition pour desservir les habitants du Calaisis. C’est ainsi que commence l’histoire de l’eau potable à Calais.

La nappe de la craie située au pied des collines de l’Artois dans la région de Guînes constitue la source principale d’alimentation en eau potable de l’agglomération Calaisienne. Cette eau d’excellente qualité est aujourd’hui puisée dans la nappe phréatique à l’aide de 16 forages exploités par Eaux de Calais en Délégation de Service Public. Les forages sont situés sur un périmètre de 5 463 hectares situé en partie à Guînes. La nappe phréatique composée de craie perméable constitue un réservoir qui se renouvelle au gré des pluies.

L’eau est ensuite transportée au moyen d’un réseau de canalisations enterrées permettant le remplissage des châteaux d’eau pour desservir les habitants 24h/24. L’eau consommée pour vos besoins alimentaires, et ceux des activités domestiques et économiques est évacuée dans le réseau des eaux usées. Elle est nettoyée en station d’épuration avant de rejoindre le milieu naturel (canal, mer).

Saine et pure, l’eau du robinet du Calaisis est naturellement potable. Elle doit ses qualités à la diversité des terrains qu’elle traverse. Elle contient ainsi des oligo-éléments, des sels minéraux et du calcium.  L’unique traitement consiste en une adjonction de chlore de 0.3 mg/l pour garantir sa potabilité lors de son parcours dans les canalisations. Votre eau est rigoureusement analysée et contrôlée pour vous garantir une qualité irréprochable.

Eaux de Calais, qui exploite les forages, et la Ville de Calais considèrent que l’enjeu est aujourd’hui de préserver durablement la qualité des eaux souterraines en fonction des points forts et des limites de la nappe phréatique. Les solutions existent pour faire cohabiter activité humaine et qualité des eaux.
Retrouvez plus d'informations sur l'Eau de Calais.

Votre
avis